DRIEAT Île-de-France

Rencontres du Club infra

publié le 1er avril 2016 (modifié le 12 octobre 2016)

Les infrastructures ont un impact sur les continuités écologiques. Les routes, les voies ferrées, les canaux mais aussi dans certains cas les lignes électriques, voire les réseaux enterrés d’aqueduc ou de gazoduc fragmentent les territoires de façon d’autant plus marquée que les emprises sont clôturées. A contrario, ces emprises peuvent dans certaines conditions jouer un rôle de continuité longitudinale. Elles nécessitent dans ce cas une gestion adaptée.
Ces sujets sont évoqués à l’occasion de réunions avec les gestionnaires d’infrastructures (sociétés d’autoroutes, direction régionale, conseils départementaux, SNCF, EdF, GRTgaz, etc), organisées à l’initiative de la DRIEE et du conseil régional, avec l’appui du Cerema et de Natureparif, lors des "rencontres du club infra".

Rencontre du 9 février 2016

Cette réunion a pour thème "milieux humides et infrastructures". Elle est plus particulièrement centrée sur les amphibiens et la petite faune associée à ces milieux, l’état des connaissances en Île-de-France et les dispositifs à mettre en place pour limiter la mortalité des amphibiens sur les infrastructures.
Présentations :

Rencontre du 3 octobre 2014

Cette réunion a pour sujet les "passages contraints" au sens du SRCE. Ce sont des franchissements d’infrastructures qui sans être spécialement conçus pour favoriser le passage de la faune peuvent être utilisés par celle-ci. Il peut s’agir d’ouvrages agricoles ou forestiers, d’ouvrages hydrauliques voire d’ouvrages routiers supportant une faible circulation.
Présentations :