Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Développement durable et évaluation environnementale
 

Indicateurs et économie circulaire

Les travaux du Comité régional pour l’information économique et sociale d’Ile-de-France (CRIES)

Le pilotage des politiques publiques en économie circulaire nécessite une meilleure connaissance des éléments de diagnostic et de leur mise en œuvre.
Les premiers travaux du CRIES en 2019 ont fait ressortir que les éléments chiffrés disponibles dans ce domaine étaient insuffisants au niveau local et qu’un fort besoin de chiffrage sur l’emploi était identifié. Les éléments chiffrés de l’emploi doivent en particulier être complétés par la déclinaison des indicateurs nationaux de l’économie circulaire à des niveaux infra-nationaux.

Un groupe de travail du CRIES, constitué en 2021, s’est fixé pour mission de mettre en place un « suivi régional de l’économie circulaire » qui sera mis à disposition de l’ensemble des acteurs publics.
Pour constituer ce suivi, deux axes de travail sont investis :

• Régionaliser ou territorialiser les indicateurs-clés de l’économie circulaire publiés et suivis par le Service de la donnée et des études statistiques (SDES) ;
• Apporter ou concevoir des indicateurs régionaux supplémentaires, notamment sur la mesure de l’emploi

L’animation du groupe est confiée à la Direction régionale de l’Insee Île-de-France pour son accès aux données sources et sa méthodologie. Le groupe rassemble des représentations des membres du CRIES, dont la DRIEAT.
Un rapport d’étape de ces travaux sera présenté en assemblée plénière du CRIES fin 2021 et un rapport complet sera publié au premier semestre 2022.

Les travaux de l’Institut Paris Region (IPR)

Depuis le premier semestre 2021, l’IPR pilote, dans le cadre de la Stratégie régionale de l’économie circulaire (SREC), anime un atelier de travail qui consiste à définir une liste partagée d’indicateurs pour suivre cette stratégie mais aussi pour apprécier le niveau de « circularité » de l’IDF. Il s’agit en particulier de décliner les indicateurs-clés nationaux d’économie circulaire, dont la dernière édition est parue en juin 2021.