Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Risques et nuisances

TRI de la Métropole francilienne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 octobre 2017

Avec plus de 5 millions d’habitants touchés par une crue de type 1910, et plus de 30 milliards d’euros de dommages directs et indirects, la Métropole Francilienne est reconnue au niveau européen et national comme un territoire à risque important d’inondation.
en grand format (nouvelle fenêtre)

Les crues de la Seine, de la Marne et de l’Oise sont des crues lentes, peu susceptibles de mettre en danger les vies humaines mais s’installant dans la durée. En cas de crue d’occurrence moyenne (période de retour entre 100 et 300 ans) :

  • 800 000 habitants vivent en zones potentiellement impactées,
  • entre 700 000 et 1 million d’emplois seront concernés,
  • 140 km de réseau ferré sera impacté ainsi que 130 stations et gares de métro, 3 grandes gares ferroviaires et tous les RER, de nombreux ponts et 5 autoroutes,
  • 1,5 millions de clients seront concernés par des coupures d’électricité,
  • 5 millions de franciliens seront impactés par des coupures d’eau, 6 usines d’assainssement fonctionneront en fonctionnement dégradé, avec un réseau de transport saturé et des risques de débordements locaux.

Le TRI de la Métropole Francilienne comporte cent quarante communes, réparties le long de la Seine, la Marne et l’Oise.