Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Nature et paysage

Rives de la Seine en Essonne : comment améliorer leur protection ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 novembre 2020 (modifié le 19 novembre 2020)

Les rives de la Seine dans le département de l’Essonne sont un site au paysage pittoresque, protégé depuis 1976. Le site s’étend sur 3 intercommunalités et 16 communes (de Vigneux-sur-Seine au Coudray-Montceaux) et présente une superficie totale de 3 460 hectares. C’est pour le moment un site inscrit. Cette inscription correspond au premier degré de protection des paysages.

En application de la loi du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, la DRIEE a commandité la réalisation d’une étude sur le devenir de ce site. Cette étude a pour objectif de fournir des éléments de diagnostic et des pistes de renforcement de la protection actuelle.

Une valeur patrimoniale réaffirmée

À l’issue de cette étude paysagère, la valeur patrimoniale actuelle du site a été réaffirmée et précisée dans ses différents aspects : le rapport au fleuve, les pratiques de villégiature, l’héritage des impressionnistes et la cohabitation de zones urbanisées et d’espaces préservés.
Le bilan des protections réglementaires en vigueur sur la vallée a fait apparaître un grand nombre de dispositifs dont la portée juridique est plus ou moins efficace au regard des enjeux soulevés.
Le site inscrit reste le seul outil à la fois transversal et à l’échelle de la vallée. Les propositions faites dans l’étude visent à l’accompagner d’un renforcement de la protection sur certains secteurs.

Une fiche pour chaque zone identifiée

L’étude fournit des pistes d’évolution sur cinq secteurs remarquables et trois secteurs sensibles :

Secteurs remarquables
Les coteaux de Juvisy-sur-Orge et Athis-Mons
La vallée des domaines entre Trousseau et Bois-Chardon
Corbeil-Essonnes
Le cirque de l’Essonne
La vallée intime de Morsang-sur-Seine à Corbeil-Essonnes

Secteurs sensibles
La plaine agricole et récréative du Petit Noisy
Les anciennes sablières et coteaux de Grigny
Le vallon d’Etiolles

Chaque zone fait l’objet d’une fiche rappelant sa valeur patrimoniale et les règles afférentes, sa charpente paysagère ainsi que des orientations de gestion. Des propositions de relai au travers de plusieurs outils de protection sont ensuite formulées.
Par exemple, pour le secteur remarquable de la vallée des domaines entre Trousseau et Bois-Chardon :

RÈGLES QUI GARANTISSENT LE MAINTIEN DE LA VALEUR PATRIMONIALE

  • la vocation des différents espaces qui témoignent de l’organisation héritée des rives de seine : le bourg, la plaine inondable cultivée, les rives, le domaine a l’articulation des coteaux boisés et du plateau agricole
  • les espaces ouverts sur le plateau agricole rive gauche
  • la ripisylve qui met à distance la voie ferrée
  • l’accès public par le chemin de halage

ORIENTATIONS DE GESTION

  • définir un projet paysager d’ensemble sur la coupure d’urbanisation rive gauche
  • limiter l’urbanisation et le cas échéant l’intégrer au site dans le caractère hérité du lieu
  • préserver les ripisylves
  • protéger et valoriser le parc de trousseau et le bourg de Champrosay (autour de la maison Alphonse Daudet notamment)

PROPOSITION D’OUTILS MOBILISABLES

  • un Périmètre Délimité des Abords (Château de Trousseau inscrit MH le 14 novembre 1985)
  • un plan guide de gestion et d’aménagement

Déroulement de l’étude

L’étude s’est déroulée de septembre 2018 à avril 2020. Elle a consisté en :

  • une analyse des ressources disponibles (rapport d’inscription, cartes et documents historiques, PLU, photographies aériennes, etc.), en particulier des évolutions depuis 1976 ;
  • des entretiens avec les acteurs du territoire : SIARCE, UDAP 91, DDT 91, CAUE 91, établissement public territorial Grand Orly Seine Bièvre, communauté d’agglomération Grand Paris Sud, HAROPA, Voies navigables de France ;
  • des visites de terrain.

Téléchargez l’étude - Site inscrit rives de Seine (format pdf - 285.2 Mo - 09/11/2020).

Photos des rives de la Seine : DRIEE/Marie-Lise Vautier