Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
A la Une

Qualité de l’air : la Métropole du Grand Paris opte pour la ZFE

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 octobre 2018 (modifié le 20 novembre 2018)

François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, ont présenté avec les élus de 15 villes et métropoles, parmi lesquelles la Métropole du Grand Paris, particulièrement touchées par la pollution atmosphérique, les engagements communs entre l’État et les collectivités locales pour déployer des Zones à Faibles Émissions.

La Métropole du Grand Paris candidate pour l’Ile-de-France

Les Zones à Faibles Émissions (ZFE) sont des zones dont l’accès est réservé aux véhicules les moins polluants, sur la base du système de vignettes Crit’air. La mise en place d’une ZFE est décidée par les collectivités locales, qui en définissent les critères de leur choix :

  • la délimitation géographique,
  • les catégories et classes de véhicules concernés,
  • les modalités horaires,
  • la progressivité des règles dans le temps
  • les dérogations octroyées.

Quinze villes et métropoles se sont engagées à déployer ou à renforcer une Zone à Faibles Émissions sur leur territoire d’ici fin 2020. Pour garantir le succès de la démarche, l’État s’engage à apporter son soutien aux territoires dans le cadre de leurs travaux préparatoires et à mettre en place les mesures réglementaires nécessaires pour permettre un développement et un fonctionnement efficaces des zones.

Le déploiement des Zones à Faibles Émissions sera inscrit dans le projet de loi d’orientation des mobilités, qui portera ainsi l’ambition de voir ces zones se déployer dans d’autres villes françaises, notamment celles dont les seuils de concentration de polluants atmosphériques sont régulièrement dépassés. Il donnera aux collectivités les moyens de les mettre en œuvre facilement et de manière adaptée à chaque situation locale.

Plus d’informations sur le site du ministère : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/lutte-qualite-lair-gouvernement-et-15-territoires-sengagent-ensemble-deploiement-zones-faibles

Voir aussi notre rubrique sur la qualité de l’air en Ile-de-France