Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable et évaluation environnementale

Publication de l’étude prospective ECECLI : 35 métiers liés à la croissance verte appelés à évoluer

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 décembre 2014 (modifié le 31 juillet 2017)

Le projet ECECLI a identifié les activités potentiellement porteuses d’évolution de l’emploi et des compétences dans le cadre de la transition écologique et énergétique et du Grand Paris.

Outre la Direccte IDF et la DRIEE, l’étude associe le Conseil Régional d’Île-de-France et l’Agence de l’Eau Seine Normandie (AESN) Rivières d’Île-de-France.

L’étude ECECLI a permis d’identifier l’évolution des compétences de 35 métiers ou fonctions « verts ». L’originalité de cette étude consiste à traiter la question des évolutions de compétences en croisant les filières professionnelles existantes (automobile, bâtiment, eau, énergie, transport) et les thématiques liées à la transition énergétique et écologique (bâtiment et travaux publics, déchets, espaces paysagers, mobilité). Ces thématiques ont été retenues en raison de leur importance dans la réalisation des objectifs du SRCAE Île-de-France et du projet du Nouveau Grand Paris.

Cette approche permet d’identifier :
- les métiers émergents du type écologue pour la restauration des milieux naturels ; éco-médiateur pour le tri des déchets et la sobriété énergétique… ;
- les métiers qui vont connaitre des évolutions : les conducteur de bus devront maîtriser l’éco-conduite autant que l’informatique embarquée dans leur véhicule, les électriciens apprendre à installer des compteurs intelligents ; les chefs de chantiers organiser le tri des matériaux… et, partant, les besoins en formation.

L’étude ECECLI montre aussi la nécessité de développer des compétences liées à l’usage des végétaux pour leurs qualités de filtration de l’air ou de l’eau, pour leur qualité d’isolation ou énergétique et pour la dépollution des sols ou la restauration de la biodiversité dans la ville ; ou encore la transversalité de la fonction de médiation qui peut être mobilisée pour le tri des déchets, l’économie de l’eau et l’économie d’énergie.

Pour plus d’informations et télécharger l’étude prospective dans son ensemble, rendez-vous sur le site de la Direccte-IdF

synthese_ECECLI_2014 (format pdf - 1.4 Mo - 12/12/2014)