Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
A la Une

Prévention des incendies dans le secteur des déchets : l’Etat multiplie les contrôles

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 juillet 2019 (modifié le 14 février 2020)

25 agents de la DRIEE Île-de-France mobilisés

Le 11 juillet 2019, 25 agents de la DRIEE Île-de-France ont été mobilisés pour contrôler notamment les volumes stockés, l’éloignement par rapport aux riverains, les détecteurs de fumée et les dispositifs d’alerte incendie, les systèmes d’extinction automatique d’incendie, les moyens d’accès pour les pompiers ou encore la gestion des eaux utilisées pour éteindre l’incendie.
La seule journée du 11 juillet a mis en évidence 16 sites sur 26 contrôles sur lesquels, en l’absence de compléments fournis par l’exploitant, les écarts notables à la réglementation sur les installations classées conduiront l’inspection à proposer des mises en demeure.

Trop de déchets et des règles de sécurité malmenées

De nombreux sites stockent plus de déchets que ce que leur permet la réglementation ; les hauteurs maximales de stockage sont fréquemment dépassées.

Dans de trop nombreux cas, le personnel présent sur le site n’a pas connaissance de la conduite à tenir en cas d’incendie : la formation est inexistante ou insuffisante et les dispositifs d’extinction sont mal identifiés. Certains sites ne disposent pas de moyens de lutte contre l’incendie adaptés. En outre, plusieurs sites n’apparaissent pas en mesure de retenir les eaux d’extinction en cas d’incendie.

Suite à ces constats, des mises en demeure seront prises pour assurer un prompt retour à la conformité ; des sanctions pourront également être actées.
Les inspections sur ce thème se poursuivront tout l’été. L’incendie survenu le 11 juillet 2019 à Saint-Thibault-des-Vignes en démontre à nouveau la nécessité.