Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable et évaluation environnementale

Présentation du projet

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 septembre 2017 (modifié le 19 janvier 2018)

  • L’objectif général du projet

Le projet vise à permettre aux élèves des lycées et collèges de comprendre l’origine de la pollution de l’air, son importance pour la santé et l’environnement, ses enjeux territoriaux, et la manière dont les acteurs se saisissent de cette question, afin d’encourager l’engagement de la communauté éducative dans les établissements.

  • Déroulé de l’année

En position d’acteurs, les élèves travaillent la démarche d’investigation scientifique, l’enquête et le débat, afin de conduire la réflexion qui débouchera sur un Colloque en mai 2018 reposant sur les résultats des travaux et les propositions des établissements.

Trois axes de travail seront développés :

- Le premier axe du travail proposé aux élèves est un volet centré sur la démarche scientifique et la mesure. Il s’agit d’effectuer des mesures, de travailler sur les données disponibles et de comprendre les techniques utilisées pour mesurer la qualité de l’air, les protocoles mis en place et les valeurs obtenues ainsi que leurs variations en fonction des conditions environnementales.

- Le deuxième axe est centré sur l’identification et l’analyse des impacts de la qualité de l’air sur l’environnement et la santé et les enjeux associés, il se traduira par des propositions des élèves, individuelles et/ou collectives.

- Le dernier axe porte sur la dimension territoriale permettant aux élèves, après un état des lieux de leur établissement et du territoire de proximité qui sera choisi (population, transports, industries, types d’habitats déplacements, biodiversité…), de comprendre les enjeux en termes de qualité de l’air et comment les territoires et leurs acteurs se saisissent de cette question (dans leur PCAET par exemple). Cette analyse conduira les élèves à des propositions d’améliorations concrètes, individuelles et/ou collectives.

Pouvant mobiliser de nombreuses disciplines, cette démarche de projet conduite dans l’établissement est particulièrement favorable à l’analyse systémique qui est au cœur de l’éducation au développement durable. Elle pourra bénéficier de l’accompagnement des partenaires qui mettront leur expertise et des ressources au service du projet.

Trois sessions de formation seront notamment organisées par la DRIEE et les académies, afin que les équipes enseignantes puissent bénéficier d’outils pédagogiques et méthodologiques ad hoc.

Plus d’informations sur le contexte, les objectifs pédagogiques et le déroulé du projet : appel à volontariat diffusé par la DRIEE et les académies auprès des établissements régionaux (à télécharger ci-dessous).

  • Les acteurs du projet

23 établissements (collèges et lycées) d’Ile-de-France ont d’ores et déjà répondu présents.

La coordination et l’animation du projet inter-académique est assurée en coopération étroite par la DRIEE et les trois académies d’Ile-de-France. Elles ont également associé l’association de surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France Airparif et l’INRA. La DRIEE et les académies s’appuieront également sur un partenariat avec l’association Monde Pluriel pour l’accompagnement méthodologique du projet et l’animation de la rencontre finale.

Pour plus d’informations sur le projet, contact DRIEE : tahnee.regent@developpement-durable.gouv.fr