Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
A la Une

Pollution à l’ozone : circulation différenciée le vendredi 31 juillet 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 juillet 2020

Les fortes chaleurs et l’ensoleillement actuels sont propices à la formation d’ozone dans l’atmosphère. Airparif prévoit ainsi, pour le vendredi 31 juillet, une concentration en ozone comprise entre 170 et 200 μg/m³, soit un probable dépassement du seuil d’information recommandation, fixé pour ce polluant à 180 μg/m³.

En conséquence, le préfet de Police, préfet de la Zone de défense et de sécurité de Paris, a décidé de mettre en œuvre le dispositif d’urgence de lutte contre la pollution en Île-de-France. Les mesures suivantes s’appliquent de 5h30 à 20h00 demain vendredi 31 juillet :

Circulation différenciée à l’intérieur du périmètre délimité par l’A86 (à l’exception de celle-ci) :

Seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de classe 0, 1 et 2 seront autorisés à circuler. Les autres véhicules ne pourront pas circuler.

Réduction de la vitesse maximale autorisée :

  • à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;
  • à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées
    à 110 km/h ;
  • à 70 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées
    à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales limitées à 80
    km/h ou à 90 km/h.

Obligation de contournement par la rocade francilienne pour les véhicules en transit dont le PTAC excède 3,5 tonnes.

Mesures complémentaires, notamment :

  • Interdiction du brûlage à l’air libre.
  • Report des travaux d’entretien ou de nettoyage émetteurs de composés
    organiques volatils (outils à moteur thermique, solvants, vernis, colles,
    peintures…), excepté ceux ayant vocation sanitaire.
  • Pour le secteur industriel, certaines installations classées pour la protection de
    l’environnement font l’objet de prescriptions particulières dans leurs arrêtés
    d’autorisation en cas de déclenchement de la procédure d’alerte pollution.

Télécharger :