Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
A la Une

12 juin : quels sont les risques d’inondations ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 juin 2018

Une grande moitié nord de l’Ile-de-France a connu au cours des dernières 24 heures un événement pluvieux important avec des cumuls pluviométriques supérieurs à 30 mm voire bien au-delà sur certains secteurs : 80 mm à Paris et Achères , plus de 100 mm à Torcy.

Les réactions directes à ces pluies intenses ont eu lieu dès lundi 11 juin au soir sous la forme de ruissellement et de débordements de petits et moyens cours d’eau.

Le Petit et le Grand Morin, le Réveillon, la Mauldre, l’Orge et l’Yvette ont connu des montées rapides. Les crues sont toujours en cours mardi sur ces rivières. Le suivi des niveaux en temps réel est disponible sur Vigicrues..

La Marne aval

Le niveau de la Marne aval en Ile de France est en hausse mardi 12 juin, et ce jusqu’à mercredi, sous l’effet des réactions des affluents. Toutefois, le niveau des premiers débordements ne devrait pas être atteint.Vigicrues maintient donc en vert les grands cours d’eau d’Ile-de-France.

La situation est donc différente de celle vécue à la même période de l’année en 2016 en Ile-de-France, où les précipitations avaient été exceptionnelles sur des bassins entiers, notamment le bassin du Loing (environ 4 000km² à l’aval) où l’on avait constaté plus de 70 mm de pluie en 2 jours (et même plus de 110 mm en 4 jours), sur des sols déjà saturés par un mois de mai pluvieux.

La Seine à Paris

Sur la Seine, le niveau à Paris a augmenté de plus de 1 m entre lundi soir et mardi matin. Il est en baisse mardi mais va remonter très modérément en raison de l’augmentation du débit de la Marne. Cependant, aucun débordement de la Seine n’est à craindre, y compris sur les berges, que ce soit à l’amont ou à l’aval de Paris.

Des fluctuations à la hausse ou à la baisse du niveau de la Seine de quelques dizaines de centimètres peuvent par ailleurs être constatés résultant de la manœuvre des barrages de navigation proches.

La situation météorologique va nettement s’améliorer au cours des prochains jours, favorisant un retour à la normale rapide sur l’ensemble du territoire.

S’informer avec Météo France et Vigicrues

Même si les phénomènes d’orages localisés sont très difficiles à prévoir de manière précise, Météo-France fournit des cartes de vigilance "pluie /inondation" pour alerter les départements où ces phénomènes orageux localisés mais intenses sont le plus susceptibles de survenir.
Attention : ces cartes de vigilance météo ne doivent pas être confondues avec les cartes de vigilance "crues" du système Vigicrues.