Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau et milieux aquatiques

Objectif 4 : Mobiliser tous les acteurs pour consolider les gouvernances adaptées et la culture du risque

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 juin 2018 (modifié le 20 juin 2018)
Le premier Plan de Gestion des Risques d’Inondation 2016-2021 approuvé (format pdf - 7.9 Mo - 28/04/2016) , approuvé en décembre 2015, identifie la promotion et le développement de la culture du risque inondation comme un des objectifs prioritaires sur le bassin.
Favoriser la culture du risque inondation est un levier essentiel de la prévention des risques d’inondations. L’objectif est donc de faire vivre la mémoire et de savoir vivre en conscience du risque d’inondation.

  Un an après le Grand Prix : un séminaire sur la culture du risque inondation, le 6 juin 2018

Ce séminaire a réuni une soixantaine de personnes. Il s’agissait de participants au Grand Prix, des porteurs d’actions de sensibilisation au risque d’inondation, des intervenants sur ce thème…
Il a été l’occasion de présenter l’actualité de certaines actions lauréates et des accessits du Grand Prix, d’échanger sur les freins et les leviers pour sensibiliser le monde économique via une table ronde. Ont été également partagés des retours d’expériences sur l’importance de la sauvegarde du patrimoine culturel, des nouvelles actions de sensibilisation engagées sur le bassin ainsi que des opérations inscrites au Plan Rhône. Enfin, les perspectives d’animation du réseau créé ont été débattues.

Vous trouverez ci-joint :

Présentations de la journée :

  • Bilan quantitatif du Grand Prix et animations autour de cette opération : DBSN Grand Prix (format pdf - 1.7 Mo - 15/06/2018)
  • Table ronde : "la culture du risque inondation : un enjeu pour le monde économique" : Dialogue avec des experts et acteurs locaux :
    • Christophe DELCAMP - Directeur adjoint au sein de la direction des assurances de dommages et responsabilité de la Fédération Française de l’Assurance (FFA) Présentation de la FFA (format pdf - 1.5 Mo - 08/06/2018)
    • Philippe MAYMIL - Responsable de la mission inondation au sein du département défense de la direction de la Sûreté de la SNCF
    • Céline MEUNIER - Responsable du pôle et consultante Qualité Sécurité Environnement et Développement Durable au sein de la Direction Développement des Entreprises de la CCI de la Seine-et-Marne
  • Perspectives du réseau constitué : Tous les participants ont exprimé l’intérêt de renouveler ce type d’échanges ouverts à tous types d’acteurs. Parmi les attentes et idées exprimées, des pistes sont retenues :
    • temps d’échanges réguliers sur l’enjeu de développement de la culture du risque inondation
    • suggestion de thèmes ou idées à débattre : "comment renforcer la culture positive du risque inondation ?", "la culture du risque pour des territoires plus résilients en lien avec les solutions fondées sur la nature", "petites actions simples et efficaces impliquant directement la population à promouvoir",…
    • poursuite de partage d’expériences sous différentes formes : présentations, forums, visite terrain, jumelage entre projets ou entre territoires,…
    • développement de démarches et plateformes d’échanges de données (aléas et enjeux) entre acteurs des territoires.

   Grand Prix de la culture du risque inondation en 2017

Le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris et également préfet coordonnateur de bassin Seine-Normandie a lancé, le 1er décembre 2016, un Grand Prix de la culture du risque inondation sur l’ensemble du bassin hydrographique de la Seine et des cours d’eau côtiers normands. Il a valorisé les actions réalisées sur le bassin durant les 10 dernières années ou en cours de réalisation, qui permettent d’accroître la conscience et la culture du risque inondation.

Le Grand Prix a été ouvert à tous les acteurs du bassin : collectivités territoriales, associations, établissements publics, syndicats mixtes, entreprises privées, entreprises publiques ou semi-publiques, chambres consulaires, professionnels de l’éducation ou de la formation professionnelle, organismes culturels, assurances, services de l’État, etc.

Six actions récompensées pour le 1er Grand Prix de la culture du risque inondation du bassin Seine-Normandie

Mardi 20 juin 2017, Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris a récompensé les lauréats de cette première édition.

Six acteurs de la prévention, collectivités, associations, régie de transport et même artistes ont reçu des prix témoignant de leur engagement dans la prévention des inondations et de leur mobilisation pour faire naître une véritable culture du risque.
Tous ont fait la preuve par des actions concrètes et pragmatiques, comme la mobilisation des voisins sur un territoire à risques, qu’il est possible de vivre avec le risque inondation. À condition de ne pas l’ignorer, d’entretenir la mémoire et de travailler ensemble à la réduction de la vulnérabilité.

Composé de personnalités spécialistes de la prévention des inondations au niveau national ou en région, le jury présidé par Jérôme Goellner, directeur de la DRIEE (Direction régionale de l’environnement et de l’énergie en Île-de-France), délégué de bassin à l’initiative de cette première édition du Grand Prix, a récompensé six acteurs de la prévention, collectivités, associations, régie de transport et même artistes :

  • Prix de l’information citoyenne : l’action « Prévention des inondations : mobilisons les voisins ! » de l’EPTB Seine Grands Lacs, qui vise à mobiliser les citoyens et les informer sur le risque inondation via des relais de proximité ;
  • Prix des acteurs économiques : l’action « Dispositif d’amélioration continue de son Plan de continuité d’activité relatif au risque inondation et de son Plan de protection contre le risque inondation associé » mise en place par la Régie autonome des transports parisiens (RATP). Elle consiste à anticiper et à gérer le fonctionnement du réseau en cas d’inondation en sensibilisant les agents et décideurs ;
  • Prix de la formation /pédagogie/éducation : l’action « Les pieds dans l’eau – Quand la rivière déborde » menée par le Syndicat mixte pour l’assainissement et la gestion des eaux du bassin versant de l’Yerres (SYAGE) à destination de scolaires ;
  • Prix artistique et culturel : le projet « Atlas des Fleuves » conçu par l’artiste Marie Velardi et l’association COAL.

Face au nombre important des candidatures et à la grande qualité des contributions, le jury a également souhaité récompenser deux autres actions :

  • Prix « hors catégorie » : l’exercice « EU SEQUANA 2016 » piloté en mars 2016 par la préfecture de police de Paris pour son ampleur unique en France et les nombreux partenaires associés ;
  • Prix d’encouragement « littoral » : pour l’action « CoCliCô : collecte de clichés côtiers » à la communauté d’agglomération du Cotentin, pôle de proximité de la Côte des Isles, qui vise à sensibiliser les citoyens aux risques littoraux.

Réfléchir, anticiper et se souvenir, trois axes de la gestion des inondations

Cette remise de prix a également été l’occasion de réfléchir sur la gestion des risques d’inondation mais aussi sur la perception ou la conscience que le grand public peut en avoir, lors d’un colloque dédié à ce thème.

Retrouvez les actions des lauréats et toutes les actions candidates sur le site dédié au Grand Prix : http://www.bassin-seine-normandie-grand-prix.fr/

Vous trouverez également :

Vidéo : les inondations vues par les citoyens
Quand les citoyens parlent du risque inondation (format mp4 - 379.4 Mo - 29/06/2017) Une vidéo diffusée lors de la journée du Grand prix

Quand les professionnels répondent aux citoyens sur le risque inondation
Une inondation, c’est quoi ?

Une inondation, c’est quoi ? (format mp4 - 68.6 Mo - 28/11/2017)
DRIEE Ile-de-France
Culture du risque inondation - Bassin Seine-Normandie

Que faire en cas d’inondation ?

Que faire en cas d’inondation ? (format mp4 - 80 Mo - 28/11/2017)
DRIEE Ile-de-France
Culture du risque inondation - Bassin Seine-Normandie

Comment limiter les inondations ?

Comment limiter les inondations ? (format mp4 - 74.2 Mo - 28/11/2017)
DRIEE Ile-de-France
Culture du risque inondation - Bassin Seine-Normandie
Un repère de crue sur la Préfecture de Région
 
Par ailleurs, pour contribuer par l’exemple à la mémoire du risque, un repère de crue a été posé sur la préfecture d’Île-de-France, préfecture de Paris, située en zone inondable le 29 novembre 2017. Le niveau de la crue de 1910, qui se situe à 33,4 cm au-dessus du trottoir de la rue Leblanc, avait été matérialisé à l’extérieur du bâtiment par une bande autocollante bleue à l’occasion de la journée du Grand Prix.

Télécharger :