Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable et évaluation environnementale

"Mobilisons-nous pour la démocratie participative en faveur de l’environnement !" le 12 décembre 2017 au Palais de la Femme

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 novembre 2017 (modifié le 16 mars 2018)

« Mobilisons-nous pour la démocratie participative en faveur de l’environnement ! » 

Plus de 80 participants se sont réunis le mardi 12 décembre au Palais de la Femme (Paris 11e) à l’occasion de l’événement co-organisé par la DRIEE et l’ARENE (Agence Régionale de l’Environnement et des Nouvelles Energies, nouvellement intégrée à l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région Ile-de-France), en partenariat avec l’association France Nature Environnement Ile-de-France. La journée s’inscrivait dans le cadre des 4e Assises franciliennes de l’éducation à l’environnement et au développement durable.

Associations, collectivités, entreprises, institutions, fondations, citoyens curieux, le public était très divers, pour des échanges riches et passionnés sur les dernières évolutions réglementaires en faveur du dialogue environnemental, la mobilisation du public et la place de l’éducation à l’environnement.
Six tables rondes pour six retours d’expériences participatives ont été proposées :

- l’association Pik Pik Environnement est venue témoigner de l’implication des salariés de L’Oréal et Johnson & Johnson, et de la sensibilisation du public en entreprises ;
- la ville d’Ermont a présenté son travail avec les habitants, accompagné par l’ARENE, pour la réalisation de tiers-lieux ;
- l’association Vivacités Ile-de-France a parlé de sa démarche « Pas à Pas… Fabrique ta ville ! » qui fait participer les enfants à la co-construction de projets urbains ;
- le Museum National d’Histoire Naturelle a fait connaître son programme Vigie Nature, un programme de sciences participatives impliquant les citoyens pour récolter des données afin de mieux connaître l’évolution de la biodiversité ;
- France Nature Environnement Ile-de-France a parlé du travail de veille et de participation aux différentes instances de concertations publiques des 400 associations bénévoles de son réseau, et ses récents projets visant à sensibiliser et mobiliser le public francilien tel que son actuel concours vidéo des initiatives environnementales ;
- la civic-tech Cap Collectif est venue présenter les différentes applications participatives qu’elle développe depuis 2014 : questionnaires, boîtes à idées, appels à projets, budgets participatifs, consultation sur des projets nationaux ou locaux…

En fin de journée, les participants étaient d’accord pour dire que l’implication citoyenne et la participation du public étaient décisives pour réussir la transition écologique et énergétique. Il se sont réunis en world-café pour tenter de répondre collectivement aux questions suivantes :
- Quelles sont les conditions à réunir pour qu’un individu sensibilisé se mobilise ?
- Comment inciter une structure à mettre en place un processus participatif ?
- Quels sont les bénéfices de la mobilisation du public pour un territoire ?

Téléchargez ici la synthèse des échanges et de l’intelligence collective rassemblée lors de cette rencontre.