Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Développement durable et évaluation environnementale
 

Les défis de l’économie circulaire : les territoires franciliens s’engagent

Alors que la Région Île-de-France élabore en 2019 sa stratégie en faveur de l’économie circulaire, des stratégies territoriales se développent en Île-de-France, portées majoritairement par des Établissements Publics Territoriaux (EPT) et des intercommunalités, qui dépassent de plus en plus le seul volet de la valorisation des déchets.

Qu’elles inscrivent ces orientations dans le cadre de stratégies territoriales déjà formalisées ou en cours d’élaboration, les collectivités ont toutes en commun une vision plus systémique de leurs politiques, en intégrant la préservation de leurs ressources, et plus largement l’économie circulaire dans leurs schémas de développement territoriaux : elles sont de plus en plus nombreuses à voir dans ce modèle économique, plus économe, moins impactant sur l’environnement, un levier susceptible de générer de l’activité économique sur leurs territoires.

Consommation responsable, économie des ressources, écologie industrielle et territoriale, commande publique « verte », mutualisation de moyens, etc. figurent ainsi parmi les axes identifiés dans les stratégies de ces territoires.
Depuis La Ville de Paris jusqu’à la Métropole du Grand Paris (MGP), en passant pas les Établissements Publics territoriaux (EPT) Est Ensemble, Cœur d’Essonne, Plaine Commune, Grand-Orly-Seine-Bièvre (partenaire du Matériaupôle), ou GPS&O (partenaire de la CCI Versailles-Yvelines), toutes prennent désormais en compte les enjeux de l’économie circulaire dans leur stratégie de développement économique et territorial.

 
 
Conférence EcoCIRC : Bilan du projet & Perspectives
La commande publique comme levier de l’économie circulaire
 
La Région Île-de-France élabore sa stratégie régionale d’économie circulaire (SREC)
Le Conseil Régional devrait adopter au second semestre 2019 sa stratégie régionale d’économie circulaire, démarche volontaire dont l’ambition repose prioritairement sur ses champs de compétences et sa propre exemplarité (commande publique, développement économique, aménagement, JO, mobilisation des acteurs…). Cette ambition est néanmoins élargie aux partenaires privilégiés que représentent l’État et l’Ademe, par le souhait de converger vers une définition partagée des enjeux et objectifs prioritaires, et l’identification d’actions. Une stratégie menée en concertation
 
La Ville de Paris s’engage pour l’économie circulaire
À la suite des États généraux de l’économie circulaire du Grand Paris organisés en 2015 (en collaboration avec une vingtaine de collectivités métropolitaines et la publication du Livre Blanc proposant 65 actions pour favoriser le développement de l’économie circulaire), le Conseil de Paris a adopté en juillet 2017, à l’unanimité, le Plan économie circulaire de Paris. La stratégie municipale à l’horizon 2020 y est présentée, elle a pour ambition d’activer des leviers opérationnels pour favoriser un changement coordonné et en profondeur du modèle économique actuel. La stratégie indique un cap d’ambitieux objectifs à atteindre.
 
La Métropole du Grand Paris (MGP) : l’économie circulaire comme vecteur prioritaire pour le développement économique du territoire
Depuis sa création en janvier 2016, la Métropole du Grand Paris a choisi de faire de l’économie circulaire un axe prioritaire de son action en matière de développement économique. De nombreuses actions ont été entreprises pour concrétiser cet engagement. Un groupe de travail de l’économie circulaire, créé en 2017, composé d’élus et de praticiens, réfléchit à la stratégie et au plan d’actions de la Métropole dans le cadre de cette politique.
 
Grand-Orly-Seine-Bièvre et le Materiaupôle pour une commande publique circulaire
Depuis mars 2018, le Matériaupôle porte le projet « EcoCirc » avec le concours de plusieurs partenaires parmi lesquels Grand-Orly Seine Bièvre. Ce programme de « recherche-action » vise à rapprocher les entreprises et les collectivités autour de l’économie circulaire dans la commande publique.
 
Est Ensemble adopte son plan en faveur de l’économie circulaire
Le Plan économie circulaire d’Est Ensemble se veut un outil stratégique de la transition écologique à l’échelle du territoire. Les différentes politiques publiques menées par l’EPT doivent désormais toutes s’intégrer dans un objectif de gestion des ressources, au-delà de la seule problématique de gestion des déchets.
 
26 actions déterminantes en économie circulaire pour Cœur d’Essonne
Suite à son investissement dans le développement durable à travers son Agenda 21, Coeur-d’Essonne-Agglomération a défini l’économie circulaire comme priorité stratégique pour réussir la transition écologique du territoire.
 
Plaine Commune noue un partenariat avec la SGP
Plaine Commune s’engage depuis 2014 à appliquer le principe d’économie circulaire à ses nombreux projets d’aménagement. Elle pousuit son action en 2019 en nouant un partenariat avec la Société du Grand Paris.
 
La CCI Versailles-Yvelines coordonne le projet FEDER Economie circulaire, en partenariat avec GPS&O
La CCI Versailles-Yvelines coordonne le programme « FEDER EC2 », dont l’objet est prioritairement ciblé sur les PME et consiste à identifier et cartographier les flux générés ou utilisés dans le cadre de leurs activités, afin d’évaluer les perspectives communes d’optimisation de leur usage. Aboutir à des montages de projets concrets impliquant les acteurs économiques sur le territoire.