Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Actualités

La ZFE francilienne se renforce à compter du 1er Juin 2021

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er juin 2021 (modifié le 4 juin 2021)

Le 1er juin, la Zone à Faibles Émissions (ZFE) s’est renforcée sur le territoire de la Métropole du Grand Paris. Dans cette zone, la restriction de circuler s’étend aux véhicules Crit’Air 4 (véhicules particuliers essence âgés de plus de 24 ans et véhicules diesel de plus de 15 ans) au sein des communes situées à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86. Ces mesures de santé publique participent à l’amélioration de la qualité de l’air et la lutte contre la pollution.

Dans une démarche d’écologie vertueuse et partagée, et pour répondre à une urgence sanitaire et climatique, la Métropole du Grand Paris a mis en place la 1re ZFE en France dont la création a été adoptée en Conseil métropolitain en novembre 2018. Depuis juillet 2019, la circulation des véhicules Crit’Air 5 et non-classés est restreinte à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86 (poids lourds les plus polluants : 7/7j de 8h à 20h ; autres véhicules les plus polluants : du lundi au vendredi de 8h à 20h).
Cette mise en place s’inscrit dans la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) du 24 décembre 2019, qui rend désormais obligatoire avant fin 2020, l’instauration d’une Zone à Faibles Émissions dans les collectivités et intercommunalités ne respectant pas les normes de qualité de l’air. Depuis le 16 septembre 2020, un décret du Ministère de la Transition écologique oblige les communes situées à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86 à intégrer la ZFE métropolitaine. Dans ce cadre, le Conseil métropolitain a adopté à l’unanimité en décembre 2020 la 2e étape de la ZFE métropolitaine qui étendra cette interdiction à partir du 1er juin 2021 aux véhicules Crit’Air 4.

Des aides allant jusqu’à 19 000 € et un microcrédit pour les plus modestes

Afin de soutenir les ménages les plus modestes, l’État et la Métropole du Grand Paris ont mis en place des aides financières dans le cadre d’un guichet unique (primealaconversion.gouv.fr). Les demandeurs peuvent déposer un seul et même dossier pour la prime à la conversion et le bonus écologique proposés par l’État et le dispositif « Métropole roule propre ! ». Cumulées, ces aides peuvent aller jusqu’à 19 000 € pour l’achat d’un véhicule propre neuf, et jusqu’à 12 000 € pour l’achat d’un véhicule propre d’occasion. La question du reste à charge des ménages les plus modestes trouve une réponse avec la mise en place d’un microcrédit par le gouvernement le 17 mars 2021, dans le cadre de France Relance. Ce dernier est garanti par l’État à hauteur de 50% et donne accès à un prêt allant jusqu’à 5 000 € sur une durée de 5 ans selon les conditions des ressources.

Pour en savoir plus sur la ZFE, consultez le site dédié et le communiqué de presse de la MGP du 31/05/2021 (format pdf - 774.8 ko - 04/06/2021) .