Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Risques et nuisances
 

La stratégie de gestion du risque inondation de la Métropole francilienne

Avec plus de 5 millions d’habitants touchés par une crue de type 1910, et plus de 30 milliards d’euros de dommages directs et indirects, la Métropole francilienne est reconnue au niveau européen et national comme un territoire à risque important d’inondation.
Un premier cycle de travail dans le cadre de la directive inondations a permis l’élaboration d’une stratégie locale de gestion du risque inondation (SLGRI), approuvée le 2 décembre 2016. Cette stratégie veut réduire les conséquences dommageables des inondations pour la « Métropole francilienne ». Elle a permis de créer une instance de dialogue pour les parties prenantes de la gestion du risque inondations du territoire, sous le pilotage du Préfet de la Région d’Île-de-France et du Préfet de Police de Paris. La stratégie définit les grands objectifs pour les 6 ans à venir.

Pour plus d’information, consultez la synthèse de la SLGRI (format pdf - 2.4 Mo - 19/10/2017) .

 
 
Stratégie locale
La stratégie locale de gestion du risque inondation de la "Métropole francilienne", définit les objectifs pour les six ans à venir. Elle a été approuvée le 2 décembre 2016.
 
Gouvernance
L’étendue et l’importance socio-économique du TRI de l’agglomération francilienne ont nécessité la mise en place d’une gouvernance spécifique.
 
Comité stratégique
Présidé par l’État, et lui associant les collectivités locales, le monde économique et le milieu associatif, il pilote la SLGRI et en fixe les orientations stratégiques, leurs déclinaisons en objectifs opérationnels et assure le suivi de leur mise en œuvre.
 
Comité scientifique
Placé auprès du comité stratégique, il constitue le lieu d’échange privilégié entre l’État, les collectivités et le monde universitaire. En amont de la définition des orientations, il est chargé d’enrichir les diagnostics et de proposer des orientations stratégiques. Une fois celles-ci arrêtées, il est chargé de les confronter à l’état de la science, d’explorer les besoins de connaissance à moyen terme et d’élaborer puis de suivre un programme de recherche en lien avec les universités franciliennes.
 
Comité économique
Placé auprès du comité stratégique, il est le lieu d’échange privilégie entre l’Etat, les collectivités et la sphère économique sur l’évaluation de l’impact économique potentiel d’une inondation majeure, et sur la réduction de la vulnérabilité et la continuité de l’activité économique.
 
Comité territorial Seine amont Ile-de-France
Ce comité est dédié aux communes le long de la Seine et de la Marne en amont de la confluence avec l’Oise qui sont dans le périmètre de reconnaissance de l’EPTB Seine Grands Lacs. C’est lui qui en est l’animateur.
 
Comité territorial Seine aval Ile-de-France
Ce comité est dédié aux communes des Yvelines le long de la Seine en aval de la confluence avec l’Oise.
 
Comité territorial Oise Ile-de-France
Ce comité est dédié aux communes du Val d’Oise le long de l’Oise situées dans le périmètre de reconnaissance de l’EPTB Entente Oise-Aisne, en bonne articulation avec les stratégies locales sur les TRI à l’amont (Compiègne, Creil et Chaugny-Tergnier-La Fère). Il est piloté par le Syndicat de Rivière des Berges de l’Oise, avec l’appui de l’EPTB Entente Oise Aisne.
 
Groupes de travail thématiques
Électricité, eau et assainissement, gestion des déchets et réseaux de chaleur