Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Développement durable et évaluation environnementale

La COP 21 des lycéens franciliens, un grand succès

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 mai 2015

En Ile-de-France, les lycéens ont pris de l’avance en jouant, mercredi 6 mai 2015, leur propre COP21. Ils étaient une centaine, venus de toute l’Ile-de-France, pour négocier avec ténacité leur accord pour le climat.

Quatorze lycées ont participé au projet Lycéens franciliens, notre COP21 initié et piloté par la DRIEE et les académies de Créteil, de Paris et de Versailles, en partenariat avec la Région Ile-de-France et en collaboration avec deux associations, CliMates et Frequence School.
Incarnant 15 délégations étatiques, un groupe ONG et un groupe entreprises, chaque classe a travaillé tout au long de l’année scolaire à acquérir des connaissances appronfondies sur le changement climatique, de l’échelle locale à l’échelle internationale, ainsi que sur la gouvernance internationale en matière de climat.

Lycées franciliens, notre COP21 - Jean-Thomas Mailloux en grand format (nouvelle fenêtre)
En point d’orgue du projet Lycéens franciliens, notre COP21, la COP 21 des lycéens franciliens du 6 mai 2015
Résultat visible du travail de toute une année travail, ce grand jeu de rôle s’est déroulé tout au long de la journée, calquant au plus près le déroulement des vraies COP.
Alternant négociations officielles et tractations informelles entre deux salles de négociation, les élèves ont montré une connaissance pointue des enjeux du climat et une remarquable capacité à la prise de parole et à l’argumentation. Cette expertise, ils l’ont acquise grâce au formidable travail de leurs enseignants, qui ont montré un engagement fort dans ce projet et les ont préparé toute une année. Accompagnés par 4 sessions de formation organisées durant l’année scolaire par la DRIEE et les Académies de Créteil, de Paris et de Versailles, les professeurs ont en effet pu bénéficier de tous les outils pédagogiques nécessaires ainsi que de nombreuses ressources sur l’environnement.

La signature de l’accord du Bourget : des engagements ambitieux
Au terme d’une journée intense, les honorables délégués lycéens ont voté un texte ambitieux. Découvrez leur accord international sur le climat
Ils se sont notamment accordés pour adopter une législation sur le climat d’ici 2023 au plus tard et se retrouver à la même date pour relever le niveau de leurs engagements.
Dotant leur Fonds vert pour le Climat de 53 milliards de dollars, les lycéens ont décidé d’en allouer 25% à la recherche et au développement de technologies d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre et 35 % pour des projets d’adaptation au changement climatique, majoritairement en faveur des parties les plus vulnérables et les plus pauvres.
Les parties se sont également engagés à créer le statut de "réfugiés climatiques".
Enfin, les 14 délégations lycéennes ont fixé un cap exigeant en matière de 40 % de reforestation des terres boisées d’ici 2030 grâce à la mise en place de plans nationaux et internationaux.

Affiche-Lycéens franciliens, notre COP21

La Journée en images :


Télécharger :