Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau et milieux aquatiques
 

L’Indice Biologique Diatomées (IBD)

 
 

Quelques explications sur l’IBD

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 janvier 2015 (modifié le 4 novembre 2015)

L’Indice Biologique Diatomées (IBD - AFNOR NF T 90-354, décembre 2007) permet d’évaluer la qualité biologique d’un cours d’eau à partir de l’analyse des diatomées. L’IBD traduit plus particulièrement le niveau de pollution organique (saprobie) et trophique (nutriments : azote, phosphore). Il est également susceptible d’être impacté par la contamination par des toxiques (micropolluants minéraux ou synthétiques). Il s’exprime par une note allant de 0 à 20. Plus la note est élevée, meilleure est la qualité biologique du milieu. Le Poster "Focus sur les diatomées" (format pdf - 2.3 Mo - 04/11/2015) donne plus d’informations sur les diatomées.

Après le choix de la station, la réalisation de cet indice comporte plusieurs phases :

  • le prélèvement consistant à récupérer des diatomées fixées sur les pierres de la rivière ;
  • le traitement de l’échantillon qui vise à l’élimination de la matière organique et des carbonates ;
  • la préparation de la lame ;
  • le comptage et la détermination d’au moins 400 diatomées, sous microscope ;
  • l’expression des résultats.

Deux poster sont disponibles afin de détailler ces différentes phases : Poster "Prélèvements des diatomées" (format pdf - 870.2 ko - 02/12/2014) et Poster "Préparation et comptage des diatomées" (format pdf - 509.6 ko - 02/12/2014)

Lors de l’élaboration de l’IBD, 7 classes de qualité des eaux ont été définies, tenant compte des paramètres physico-chimiques. Pour chaque diatomée prise en compte par la norme, a été estimée sa probabilité de présence dans chacune des classes, ce qui constitue son profil écologique. Pour un échantillon donné, l’ensemble des profils écologiques des diatomées déterminées sont tracés, puis la courbe synthétique représentant la probabilité de présence d’un taxon fictif représentatif de l’échantillon. L’IBD correspond au barycentre de cette courbe.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Directive Cadre européenne sur l’Eau du 23 octobre 2000 (DCE), l’évaluation de la qualité s’effectue par rapport à la valeur de référence (indice attendu en situation naturelle). La limite du bon état correspond à une perte de 25% de la biodiversité par rapport aux conditions de référence. En Ile-de-France, la limite du bon état est fixée à 14,5.

Consultez les données relatives à l’indice biologique diatomées dans la rubrique dédiée.

Amphora - Source photo : DRIEE-IF en grand format (nouvelle fenêtre) Aulacoseira - Source photo : DRIEE-IF en grand format (nouvelle fenêtre) Cocconeis - Source photo : DRIEE-IF en grand format (nouvelle fenêtre)

Cymbella - Source photo : DRIEE-IF en grand format (nouvelle fenêtre) Diatomées (Achnanthes, Encyonemas, etc.) - Source photo : DRIEE-IF en grand format (nouvelle fenêtre) illustration diatomées en grand format (nouvelle fenêtre)


Télécharger :