Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
A la Une

Contenu

Grand prix Zones humides en milieu urbanisé

partager sur facebook partager sur twitter
10 février 2012 (mis à jour le 13 mars 2012)

©Karine le Bihan

Prairies humides, marais, lacs artificiels, étangs… les zones humides constituent d’importants réservoirs de biodiversité : 50% des oiseaux et 30% des espèces végétales remarquables dépendent de ces sites. Elles ont également un pouvoir d’épuration important, contribuent au renouvellement des nappes phréatiques, stockent naturellement le carbone, atténuent les crues et les conséquences des sécheresses…


Les zones humides représentent ainsi des espaces à forts enjeux écologiques, économiques et sociaux. Elles font pourtant partie des milieux naturels les plus dégradés et les plus menacés au monde. En France, l’urbanisation notamment absorbe de nombreuses zones humides chaque année et on estime que près de 67% des zones humides ont disparu depuis le début du XXe siècle.

L’objectif de ce Grand Prix organisé par le ministère du Développement durable - en partenariat avec l’Association des Maires de France et les Agences de l’Eau - est de récompenser les collectivités (urbaines ou rurales) qui ont conduit des opérations d’aménagement exemplaires prenant en compte les zones humides. Parmi les lauréats, la communauté d’agglomération des lacs de l’Essonne (91) qui a reçu le Prix "Restauration de carrieres et de sites industriels" (format pdf - 869.7 ko - 10/02/2012) Fiche 8.

Palmarès du Grand prix « Zones humides en milieu urbanisé »

  • Grand prix : Saint-Jacques de la Lande - Ille-et-Vilaine
  • Prix « biodiversité en milieu urbanisé » : Condette - Pas-de-Calais
  • Prix « gestion des crues et des eaux pluviales » : Communauté de communes « Loches Développement » - Indre-et-Loire
  • Prix « Education, lien social et loisir » : Le Mesnil-le-Roi -Yvelines
  • Prix « intégration de la zone humide dans le projet urbain » : Rochefort - Charente-Maritime
  • Prix « Démarche de planification » : Communauté d’agglomération de Saint-Omer – Pas de Calais
  • Prix Bourgs et villages : Mazères - Ariège
  • Prix « Restauration de carrières et sites industriels » : Communauté d’agglomération des lacs de l’Essonne - Essonne



Ce Grand prix s’inscrit dans une politique plus large de protection et de restauration des zones humides. Ainsi le Grenelle Environnement a fait de la préservation de ces espaces une priorité et prévoit :

  • d’ici 2015, l’acquisition de 20 000 hectares de zones humides particulièrement menacées, par le Conservatoire du littoral et les Agences de l’eau. En 2009 et 2010, 8 000 hectares ont déjà été acquis.
  • la création du premier parc national de zones humides. L’appel à manifestation d’intérêt a été lancé le 15 novembre 2011 pour un dépôt de candidature avant le 1er novembre 2012.

Le plan national d’actions lancé en 2010 pour la sauvegarde des zones humides a également permis en 2011 la mise en place par le ministère en charge de l’agriculture d’une aide pour les agriculteurs qui adoptent un pâturage extensif afin de gérer plus durablement les zones humides.

Six nouveaux sites Ramsar français sont également officiellement inscrits ce jour par la Convention de Ramsar. Ces espaces, qui représentent près de 210 000 ha, bénéficient d’ores et déjà au niveau national de mesures de protection et de gestion durable.

La journée mondiales zones humides 2012 a pour thème : « Le Tourisme dans les zones humides : une expérience unique »

.
A cette occasion de nombreuses manifestations sont organisées dans toute la France avec l’appui de l’Office national de l’eau, des pôles relais zones humides et de leurs nombreux partenaires locaux.

Toutes les informations sur : www.zones-humides.eaufrance.fr

 

Pied de page

Site mis à jour le 19 décembre
Plan du siteMentions légalesCrédits photosContactez-nous  | AuthentificationFlux RSS