Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau et milieux aquatiques
 

Gestion de la sécheresse sur Paris proche couronne

 
 

Sécheresse : limitation des usages de l’eau dans le Sud-Est du Val-de-Marne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 août 2018 (modifié le 6 novembre 2018)

Suite à une baisse régulière des débits du Réveillon observée depuis mi-juin, bien que ce cours d’eau soit très réactif aux pluies, les débits du cours d’eau du Réveillon ont franchi le seuil de crise depuis le 26 juillet 2018. Le franchissement de ce seuil a été acté, dans un premier temps, par l’arrêté du préfet du Val-de-Marne n° 2018/2693 du 3 août 2018, téléchargeable ci-dessous.

Les observations indiquant un maintien des niveaux d’étiage, le seuil de crise est passé au seuil d’alerte. Cet état a été acté par l’arrêté du préfet du Val-de-Marne n° 2018/3060 du 14 septembre 2018 téléchargeable ci-dessous. Il abroge l’arrêté préfectoral n° 2018/2693 du 3 août 2018.

Toutefois, en octobre, le débit du Réveillon est resté en-dessous du seuil d’alerte. Par ailleurs, considérant les faibles pluviométries des deux derniers mois, l’étiage des affluents de la Seine et de la Marne s’est donc poursuivi. La situation d’alerte se prolonge sur le Réveillon.
L’arrêté préfectoral n°2018/3060 du 14 septembre 2018 devenant caduc le 31 octobre 2018, l’arrêté du préfet du Val-de-Marne n°2018/3631 du 31 octobre 2018, téléchargeable ci-dessous, a été pris maintenant le seuil d’alerte, ainsi que les mesures de limitation associées.

Aussi, les mesures de limitation des usages de l’eau et des activités le long du Réveillon sont nécessaires pour préserver ce cours d’eau et les eaux souterraines avec lesquelles il communique. Ces mesures visent des activités ayant une incidence directe sur le cours d’eau (exemple : travaux ou vidange de plans d’eau dans le Réveillon). D’autres activités sont également limitées, ou autorisées à certains horaires seulement, pour des raisons de solidarité entre les différents usagers de l’eau.

Elles visent 16 communes du département du Val de Marne : Boissy-St-Léger, Bonneuil-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Chennevières-sur-Marne, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Noiseau, Ormesson-sur-Marne, Périgny-sur-Yerres, Le Plessis-Trevise, La Queue-en-Brie, Santeny, Sucy-en-Brie, Villecresnes et Villeneuve-Saint-Georges.

Retrouvez les mesures de limitation des usages de l’eau à respecter sur ces communes, dans l’ Arrêté Préfectoral 2018 3631 du 31 10 2018 (format pdf - 295.8 ko - 06/11/2018) .
L’ Arrêté préfectoral n° 2018 3060 du 14 septembre 2018 (format pdf - 2.2 Mo - 19/09/2018) est devenu caduc le 31 octobre 2018.
L’ arrêté du préfet du Val-de-Marne n°2018/2693 du 3 août 2018 (format pdf - 261.2 ko - 06/08/2018) est abrogé.

Sur ces communes chacun est par ailleurs encouragé à réduire volontairement ses consommations en eau non indispensables à ses activités.

Comment sont définies les mesures de limitation des usages de l’eau ?
L’arrêté inter-préfectoral appelé arrêté cadre révisant les mesures de limitation des usages de l’eau en période de sécheresse a été pris pour les quatre départements de Paris proche couronne (Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) le 15 mai 2017.
AIP Sécheresse du 15 mai 2017 (format pdf - 1.4 Mo - 23/05/2017)