Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Eau et milieux aquatiques

Etude d’impact à la dévalaison de l’anguille des centrales hydroélectriques de l’aval de la Seine

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 septembre 2017

En adéquation avec le plan de gestion de l’anguille (PGA), le plan de gestion des poissons migrateurs (PLAGEPOMI) 2016-2021 du bassin Seine-Normandie a préconisé la réalisation d’une étude permettant d’évaluer la mortalité de l’anguille en dévalaison occasionnée par les trois usines hydroélectriques de la Seine en aval de Paris.
Ce travail a été réalisé en 2016 par le CEREMA de Rouen, avec un soutien financier de l’Agence de l’eau Seine-Normandie.

L’étude a mis en œuvre une méthodologie visant à :
- évaluer l’enjeu biologique c’est-à-dire la production d’anguilles argentées du bassin de la Seine ;
- évaluer les mortalités lors du passage des anguilles argentées en dévalaison au niveau des 3 équipements hydroélectriques ; ceci dans le but de mieux appréhender l’importance des problèmes sur chacune des centrales et d’apprécier les impacts cumulés de ces aménagements ;
- préconiser des solutions adaptées pour limiter la mortalité des anguilles par les centrales hydroélectriques.

Consultez l’étude d’impact à la dévalaison de l’anguille des centrales hydroélectriques de l’aval de la Seine_CEREMA Décembre 2016 (format pdf - 18.7 Mo - 11/09/2017)