Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
A la Une

Essonne : incendie d’un centre de stockge de déchets non dangeureux

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 juin 2021

Un incendie s’est déclaré dimanche 13 juin 2021, dans un casier d’exploitation de l’installation de stockage de déchets non dangereux de Vert-le-Grand, exploité par la société Sémavert.
Le départ de feu a été détecté par les caméras thermiques du centre aux alentours de 15h. Le feu s’est rapidement développé, dû à un fort vent du nord-est. Les secours sont arrivés très rapidement sur place afin de circonscrire l’incendie. 63 pompiers ont été engagés.

Une réserve de terre pour éteindre le feu

Comme le prévoit la réglementation, les centres de stockage de déchets ménagers disposent en permanence d’une réserve de terre pour éteindre les incendies de casiers de stockage. L’exploitant a ainsi pu engager 9 engins de chantiers afin de compacter les déchets et de les recouvrir de terre pour priver le feu d’oxygène.

L’incendie a été maîtrisé vers 19h, une surveillance a été mise en place et sera maintenue dans les prochains jours afin d’éviter tout risque de reprise. Les déchets des prochaines collectes seront orientés vers une autre partie de la surface d’exploitation du site, non touchée par l’incendie.

Cet incident a généré d’importants panaches de fumées. Les fumées émanant de déchets ménagers non dangereux ne sont pas associées à un risque de toxicité particulière. Cependant, tout dégagement de fumée pouvant entraîner des désagréments même lorsqu’il ne contient pas de substance nocive, il a été recommandé aux habitants d’éviter l’exposition durable aux fumées, en particulier la nuit.

Une inspection de la DRIEAT

Dès ce mardi 15 juin 2021, une inspection de la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement, de l’Aménagement et des Transports sera menée afin d’examiner les suites de l’incident. Des analyses de retombées de poussières seront effectuées sous le panache de fumée par un laboratoire agréé. Dans l’attente des résultats de ces analyses, il est recommandé, par précaution, de laver les fruits et légumes produits dans les potagers.

Crédit photo : Pompiers 91.