Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Eau et milieux aquatiques
 

Dossiers loi sur l’eau : mode d’emploi

Retrouvez toutes les informations utiles concernant les dossiers "loi sur l’eau" : de quoi s’agit-il ? Quand suis-je concerné? Où dois-je le déposer ?
 
 
Qu’est-ce qu’un dossier « loi sur l’eau » ?
La réalisation de tous ouvrages, tous travaux, toutes activités susceptibles de porter atteinte à l’eau et aux milieux aquatiques doit faire l’objet d’un dossier "loi sur l’eau" soit d’autorisation, soit de déclaration.
 
Où déposer mon dossier « loi sur l’eau » ?
Retrouvez les adresses des guichets où doivent être déposés les dossiers "loi sur l’eau" en fonction de la localisation du projet.
 
Autorisation « loi sur l’eau » : ce qu’il faut savoir
Dès qu’un projet relève de l’autorisation « loi sur l’eau », il est soumis à la procédure d’autorisation environnementale. Lorsqu’il constitue le dossier de demande d’autorisation, le porteur de projet doit être vigilant sur le périmètre de son projet, les procédures à intégrer, les pièces à réunir, et l’anticipation des délais.
 
Déclaration « loi sur l’eau » : ce qu’il faut savoir
La procédure de déclaration « loi sur l’eau » est plus légère et moins longue que celle de l’autorisation. Néanmoins le préfet de département peut y faire opposition dans les deux mois s’il juge le projet contraire aux intérêts protégés par la réglementation.
 
Contrôles et sanctions applicables
Les services de police de l’eau ont une mission de contrôle des installations, ouvrages, travaux ou activités (IOTA) réalisés sur le terrain afin de vérifier qu’ils respectent la réglementation. Dans le cas contraire, le contrevenant s’expose à des sanctions administratives et/ou pénales.