Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Risques et nuisances

Contenu

 

Connaissance et prévision des crues

Le risque inondation par débordement de rivière est le risque naturel majeur commun à l’ensemble des 8 départements de la région Ile-de-France. Il concerne plus d’un million de franciliens.

 

En effet, l’Ile-de-France est le point de rencontre d’importants cours d’eau, tels que la Seine, la Marne, l’Oise ou l’Yonne, drainant un bassin versant d’une superficie de 64 000 km2 en sa sortie, soit cinq fois la superficie de la région Île-de-France. Pour l’essentiel, ce bassin versant est soumis aux influences océaniques qui génèrent des crues hivernales de plaine, généralement prévisibles à quelques jours. On notera que parmi les affluents de la Seine, l’Yonne est sans conteste celui qui influence le plus la crue du fleuve. Elle se caractérise par un temps de réponse rapide et par une contribution très importante aux débits de la Seine en crue (cela s’explique par la pente relativement importante de cette rivière ainsi que par le fait que son bassin versant draine un socle cristallin très imperméable et très arrosé).

 

Si les grandes crues sont rares, leurs effets importants leur ont valu d’être consignées depuis longtemps dans les chroniques de l’histoire francilienne, et particulièrement à Paris. Les relevés historiques précis les plus anciens correspondent aux marques portées sur le pont de la Tournelle. Depuis le milieu du 19ème siècle, les références se font à partir d’une échelle, repérant la hauteur des eaux de la Seine, située au pont d’Austerlitz à Paris.

 

La crue la plus importante ainsi repérée date de février 1658 : 8,96 m à l’échelle du Pont d’Austerlitz soit 34 cm au-dessus de celle de 1910.

 

Les plus grandes crues à l’échelle de Paris-Austerlitz :

  • 27 février 1658 : 8,96 m
  • 28 janvier 1910 : 8,62 m
  • 26 décembre 1740 : 8,05 m
  • 09 février 1799 : 7,65 m
  • 28 janvier 1802 : 7,62 m


Les crues les plus récentes à l’échelle de Paris-Austerlitz :

  • 06 janvier 1924 : 7,32 m
  • 23 janvier 1955 : 7,12 m
  • 14 janvier 1982 : 6,16 m
  • 24 mars 2001 : 5,21 m
 
 
 
 

Pied de page

Site mis à jour le 27 mars 2017
Plan du siteMentions légalesContactez-nous | Authentification | Flux RSS